Les bons gestes

Mot de l’été 2018, un tout petit geste pour une grande efficacité !

En cette période où l’eau s’échauffe sous le soleil brûlant de l’été les poissons sont d’autant plus fragiles.

Ils doivent faire face à la diminution parfois très forte du taux d’oxygène dissous, au risque accru de maladie dans une eau dont la température s’élève jusqu’à 18° et parfois plus.

Toute blessure est une porte ouverte à l’infection…qui peut causer la mort de la truite.

Et si, pour limiter ce risque, nous nous mettions à pêcher avec des hameçons sans ardillons.

C’est toujours possible et ce, quelle que soit la technique employée.

Je ne parle pas de changer son stock d’hameçons pour ceux et ils sont nombreux, je le sais, qui pratiquent avec des hameçons ordinaires équipées d’un ardillon.

Non !

Il suffit de se munir d’une petite pince pour écraser l’ardillon et donner ainsi plus de chance à notre adversaire préférée de poursuivre sa vie si nous décidons de la relâcher ou si elle est encore trop jeune pour le panier.

 

Bien évidemment cela ne nous dispense pas de prendre les précautions d’usage pour décrocher le poisson. Mains humides, surtout pas de poisson posé sur les cailloux chauffés par le soleil …on ne cuit pas le poisson avant de le remettre à l’eau.

 

Et bon été à tous.

L’équipe d’Annecy Rivières !

Deviens un bon pêcheur responsable et protèges ta rivière !