L’association gère une pisciculture (ou espace piscicole) alimentée par les eaux du lac d’Annecy. Cet outil nous a permis, notamment, de constituer des stocks de géniteurs de souche méditerranéenne, caractéristique confirmée par la génétique. Ces géniteurs, régulièrement renouvelés selon un protocole défini par l’INRA,  fournissent des œufs pour la production d’alevins remis dans le milieu sur les secteurs d’où la truite méditerranéenne a été éliminée pour des raisons diverses.

Outre la qualité de l’eau une autre particularité de la structure, véritable atout,  est son approvisionnement en plancton provenant de la filtration des eaux du lac par la station de pompage et d’alimentation en eau potable de l’agglomération annécienne.

Cette nourriture spécifique diminue la mortalité des alevins et développe naturellement leur sens de la capture de proies vivantes, aptitude déterminante pour leur survie future.

Même si le nombre d’alevins retournant dans le milieu naturel demeure faible, et les lieux qui les accueillent très limités, leur qualité est primordiale et c’est ce à quoi nous nous attachons.