PÊCHE de recrutement bassin versant du Lac d’Annecy

Pêche de recrutement réalisé par Annecy Rivières le lundi 21 septembre.

8h30 du matin près de la scierie Bergeret à Saint Jorioz une douzaine de personnes se retrouvent autour d’une table dressée au milieu du pré qui borde le Laudon juste au niveau du seuil.

Le matériel est sorti.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Chacun s’équipe, enfile ses waders, prend une épuisette ou un seau, deux gardes chargent sur leurs épaules des engins de pêche à moteur thermique et la pêche peut commencer.

Une journée de pêche qui verra se succéder des interventions sur le Laudon, la Bornette et l’Ire.

Objectif : Vérifier le peuplement de secteurs de cours d’eau et plus particulièrement les juvéniles de truite. Pour cela deux passages sont prévus sur une distance égale à environ 10 à 15 fois la largeur du cours d’eau.

Les poissons choqués par le courant électrique sont capturés dans les épuisettes, stockés dans de grands seaux avant d’être amenés à la table de biométrie, où, après les avoir endormis, se pratiqueront les mesures de taille et de poids.

Quelques écailles sont délicatement prélevées pour s’assurer de l’âge du spécimen. On parle de scalimétrie.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Sur la fiche de comptage chaque poisson est repéré par sa taille, son poids et le n° de pochette qui contient ses écailles, quand il s’agit d’une truite.

Les autres espèces rencontrées, loches franches ou chabots seront classées par groupes de taille dont on notera le nombre d’individus et la masse totale.

Dans la colonne de droite (observations) figurent soit le n°de pochette contenant les écailles, soit le nombre d’individus d’un même groupe de taille.

Fiche-comptage

Fiche comptage espèce/taille/poids et infos supplémentaires

“Si vous aussi vous avez envie de participer à une pêche électrique et aider votre AAPPMA”

N’hésitez à nous contacter sur l’adresse mail de l’association avec le formulaire de contact du site internet :

https://annecyrivieres.fr/contact

 

Cette pêche dite de recrutement s’inscrit dans une campagne pluriannuelle qui doit déboucher sur une interprétation.
Il s’agit d’essayer de comprendre l’évolution d’une population au gré des aléas climatiques, de mesurer les répercussions d’une « mauvaise année » sur la pyramide des âges, la densité mais aussi sur la masse totale des poissons présents dans le cours d’eau les années suivantes.
On pêche donc toujours exactement le même parcours.

Pour mener à bien cette opération il ne faudra pas moins de 12 personnes sur le terrain. Deux techniciens de la Fédération départementale accompagnés d’une chargée d’études également de la Fédération, deux gardes d’AAPPMA et 7 pêcheurs bénévoles pour une journée qui se terminera à 16h30.

Mais pour le même travail sur le Fier ou la Filière nous devrons être un minimum de 20 participants.
La phase de terrain achevée il faudra passer au travail de lecture des écailles et d’analyse des résultats, puis d’interprétation des données recueillies.

Un grand merci à tous et particulièrement aux bénévoles sans lesquels ces pêches de recrutement ne pourraient être réalisées.

À très bientôt,