Pollution mortelle dans le Fier VS pêcheurs du WEB

Les réseaux sociaux voient fleurir les plumes qui se prennent pour des journalistes d’investigation.

Outre leur style assez peu convaincant, les propos tenus, parfois fallacieux et injurieux, manquent particulièrement d’étayage.

Les faits concernant la pollution mortelle sur le Fier sont les suivants :

Une pollution a, en effet, affecté le Fier sur environ 250m en aval de sa confluence avec le Nom et des poissons sont morts.

Informés par un pêcheur, les services de la gendarmerie, les pompiers et l’AFB (Agence Française pour la Biodiversité ex Onema) se sont rendus sur place.

Ils ont constaté la pollution, des prélèvements ont été effectués par l’AFB aux fins d’analyses et un PV a été dressé.

La presse s’est faite l’écho de cette pollution au travers de différents articles.

Des membres tant de la Fédération que de l’AAPPMA se sont rendus sur place pour juger de la situation.

Notre objectif n’étant pas de nous faire remarquer en criant fort, de faire le buzz comme on dit de nos jours, mais d’agir, nous avons décidé de déposer une plainte contre « x » et de suivre, autant que faire ce peut et en étroite collaboration avec la Fédération, le déroulement de l’enquête.

A ce jour aucun élément d’information officiel ne permet de connaître la nature du polluant et encore moins son origine.

Juste une information pour les adeptes de la plume désireux d’intervenir sur le terrain. Il ne se passe pas une semaine de juin à octobre, sans que Fédération et AAPPMA(s) ne soient sur le terrain pour des pêches d’études, de sauvetage, de travaux, personnels des diverses structures et bénévoles réunis dans le même but.

Mieux connaître nos rivières et leur population pour les protéger.

N’hésitez pas à nos rejoindre.